jeudi 29 novembre 2012

mercredi 28 novembre 2012

Bientôt le Journal du Bourilhou

Le journal du Bourilhou qui va être mis prochainement en chantier n’a rien à voir avec la Gazette mise en place par notre ami Hervé Garin, une animation concernant essentiellement des internautes.

Le Journal sera dirigé par Nathalie Ducros, ancienne journaliste et diplômée en communication, qui enseigne depuis peu « l’Ecriture » au Bourilhou.

Elle demandera à ses élèves de rencontrer les responsables des différents ateliers et rédiger des reportages, qui pourront être présentés dans le blog du Bourilhou, dans un premier temps ou plus tard sur papier si des moyens financiers peuvent être trouvés.

Sortie du Club Archéologie

La sortie en Uzège du mois de décembre aura-t-elle lieu le dimanche 16 décembre ?

Pas sûr ! En effet plusieurs membres ne peuvent se libérer ce jour-là et c’est le dernier dimanche avant la fermeture du Centre pour les vacances de Noël, le 22 décembre prochain.

D’autre part, l’exposition d’archéologie du Musée d’Uzès, se termine fin décembre.

Inscrivez-vous donc rapidement  au 04 67 81 89 69, si vous voulez participer à cette journée en Uzège.

Contrôle des cartes

De contrôle de cartes vont être effectués dès le début décembre. Une réunion des « contrôleurs » a eu lieu la semaine dernière.

Nous rappelons, comme le fera le président du Bourilhou, lors de l’assemblée générale du 6 décembre, que  la carte est obligatoire pour suivre des cours au Centre Culturel.

Sa vente permet de réinvestir l’argent dans l’achat de matériel neuf ( tables, chaises armoires, fenêtres, tableaux blancs et petit matériel divers).

Ainsi le Bourilhou (et ses bénévoles) prépare le présent pour ses adhérents et déjà l’avenir pour ses successeurs.

Rappel de L’A G. du Bourilhou

Nous vous rappelons que l’assemblée annuelle du Bourilhou aura lieu le jeudi 6 décembre à 20h30 au Centre Culturel et de Loisirs.

Cette  importante réunion a été avancée d’un jour, à cause du Téléthon, qui a lieu, cette année le deuxième week-end du mois de décembre.

Ce qui a bien compliqué les choses, dans les différentes animations proposées dans la plaquette de début d’année, par plusieurs ateliers du Bourilhou !

Au programme : rapport moral, rapport financier, élection du conseil d’administration et  commissions ainsi que questions diverses.

Le  nouveau C.A se réunira ensuite pour élire son  nouveau bureau .

Des cours de Français pour les étrangers

Les cours de Français pour les étrangers ont repris cette année avec une nouvelle animatrice Delphine Delambre, qui enseigne aussi l’Espagnol.

Delphine a vécu longtemps en Argentine et vient  de se présenter au CAPES d’Espagnol.

Elle est  aussi une musicienne, passionné d’accordéon. Elle joue à l’Ecole de Musique du Vigan.

Elle attend ses résultats au CAPES et appartient à l’association de Miléna Berné de « Cevennes It’s You », qui, elle, enseigne l’Anglais aux 3 / 6 ans et l’Allemand aux adultes.

Miléna anime un autre atelier d’Eveil aux Sciences de la Nature, depuis l’année dernière, pour les enfants, un atelier qui a beaucoup de succès !

Les cours de Français pour étrangers  et d’Espagnol (notre photo) ont lieu le lundi entre 17h30 et 20h30, pour les enfants à partir de 3 ans et pour les adultes.

Renseignements au 06 48 41 39 61.

Photo : Delphine et un de ses élèves

Atelier pour séniors fragilisés

Depuis quinze jours a lieu au Bourilhou un nouveau cours de gymnastique adapté pour les séniors fragilisés, en fait un projet de trois mois, le mardi matin de 10h00 à 11h00, au Centre Culturel et de Loisirs du Vigan.

L’intervention de Nerthe Daumont, responsable de l’atelier, est basée  essentiellement sur l’équilibre et la mémoire.

Ce concept a été proposé par la CARSAT (qui remplace la CRAM) par le biais du médecin –conseil de Jeunesse et Sport.

Ce projet en cours de réalisation, qui  pourrait continuer sur une action pérenne, à l’intérieur du Centre, permet à ces personnes fragilisées (seules pour la plupart) de sortir de chez elles et les empêcher de se dévaloriser.

lundi 26 novembre 2012

Les grands chemins de crêtes

Entre Causses et  Cévennes, le Grand Chemin des Crêtes, tel sera le thème du DVD de 55 minutes, qui sera présenté samedi  1er décembre au Centre Culturel et de Loisirs « Le Bourilhou » du Vigan,  à 15 heures, par le photographe naturaliste et cinéaste Luigi de Zarlo.

Le réalisateur s’est efforcé de montrer sous un angle nouveau, dans son reportage, les différents aspects de la nature et son rôle essentiel dans l’évolution de l’homme sur le plan économique et spirituel.

Selon lui, un des atouts des Causses et des Cévennes, qui en fait leur charme et leur attrait principal, c’est la biodiversité de leurs paysages.

Comme  dans l’ouvrage que Luigi de Zarlo a écrit sur « Le Grand Chemin des Crêtes », le DVD est avant tout l’expression d’une démarche artistique à la recherche d’émotions, de sensations et de beautés insolites.

Pour faire son livre et son DVD, Luigi a fait 1650 km à pied, de marche ou d’escalade, réalisé plus de 60.000 clichés et effectué 110 sorties pendant 28 mois de reportage !

Une exposition de quelques photos complètera la présentation de cette conférence, qui après celle de la Nouvelle Zélande, nous fera revenir au pays.

On pourra se procurer sur place son ouvrage de 240 pages, illustré de 1000 photographies en couleur et son DVD.

Bienvenue à tous les randonneurs du Pays Viganais et d’ailleurs.

Entrée : 5 euros et 3 euros pour les membres du Bourilhou, sur présentation de leur carte 2012 -2013.




Photo P. Valette : Un chemin sur les crêtes cévenoles

samedi 24 novembre 2012

Inscriptions pour la balade dans l’Uzège

Les inscriptions pour la sortie de la journée dans l’Uzège du Club Histoire et Archéologie ont commencé.

On peut s’inscrire sur l’affiche que l’on peut trouver dans le hall d’entrée du Bourilhou ou auprès du responsable de l’atelier Pierre Valette.

Départ le dimanche 16 décembre à 8h30 du Bourilhou, en voitures particulières.

Repas tiré du sac ou au restaurant selon le temps !

La Capoeira au Bourilhou

La Capoeira, un nouvel atelier de tradition brésilienne, un mélange d’art martial et de danse, entre au Bourilhou, après le succès remporté par les ateliers Zumba et Body Tae Kwando.

En ce moment, il y a soixante disciplines différentes au Bourilhou et la centaine d’ateliers est largement dépassée !

Les cours de Capoeira auront lieu en salle 1, le jeudi de 20h30 à 22h30 et le samedi , en salle 11 (sur parquet) de 10h00 à 12h00.

Ils seront dirigés par Junior Nsiona, que l’on peut joindre au 06 19 49 24 76.

Le responsable de l’atelier pratique la Capoeira depuis 20 ans et l’a enseignée en région parisienne pendant 10 ans.

Il vient de s’installer en Pays Viganais.

Début de l’atelier jeudi prochain 29 novembre à 20h30.

Assemblée Générale avancée

Etant donné la date du Téléthon retardée du 7 au 9 décembre, le conseil d’administration du Bourilhou , réuni vendredi  en fin d’après-midi,  a décidé d’avancer l’assemblée générale du Centre Culturel et de Loisirs au jeudi 6 décembre à 20h30.

En effet de nombreuses personnes du Bourilhou, notamment l’ensemble vocal, participent à la soirée musicale du vendredi 7 décembre, à l’Auditorium du Lycée et ne pouvaient assister à cette importante réunion annuelle.

Affiche Bourilhou


jeudi 22 novembre 2012

Cours de guitare

Cette année, les cours de guitare classique (et même électrique) ont repris au Bourilhou.

Ils sont toujours dirigé par Yann Rullière, le lundi (de 15h45 à 19h00) et le mardi (de 19h à 20h30).

D’autres créneaux sont possibles.

Prendre contact avec le musicien au 04 67 64 07 83.

Des cours de guitare flamenco sont donnés par Tony Pervenchon le mercredi de 18h00 à 19h30 ( Renseignements au 04 66 77 65 35)

Assemblée générale du Bourilhou

L’assemblée générale annuelle du Centre Culturel et de Loisirs le Bourilhou aura lieu vendredi 7 décembre à 20h30.

Les personnes qui ne pourraient pas venir, peuvent remplir une procuration au secrétariat du Bourilhou.

Sortie du Club Archéologie

Les membres du Club Histoire et Archéologie du Bourilhou iront visiter l’exposition du Musée d’Uzès, le dimanche 16 décembre, dans l’après-midi.

Cette exposition a pour titre « 4000 ans d’histoire de l’Uzège ».

Une participation aux frais de la visite (1,5 euro) sera demandée.

Le matin, ils iront voir un pont romain sur la voie Antonine et auront les explications du spécialiste gardois des voies romaines le docteur Jean-Pierre Renaud, membre de l’atelier.

Départ du Bourilhou à 8h30. Inscriptions dès maintenant au Bourilhou.

Quant à la sortie de dimanche à Nîmes, elle est reportée à une date ultérieure.

Nouvel horaire du Body Tae Kwando

Pour des questions de chevauchement de cours d’atelier, le Body Tae Kwando, dirigé par Lotfi Halaïli débutera le lundi non pas à 19h30 mais à 19h45, pour se terminer à 21h00.

L’heure du cours du vendredi reste inchangée

L’atelier Gospel au téléthon

Dirigé par la franco-américaine Susan Fogarty, l’atelier Gospel a démarré au Bourilhou.

Il se produira le vendredi 7 décembre avec les chorales du Pays Viganais et a décidé de faire chanter la salle.

La poterie a le vent en poupe

L’efficace  Julie Baudot, responsable cette année de l’atelier Poterie du Bourilhou, a commencé l’année avec une dizaine de jeunes potières, scolarisées et non scolarisées.

Elle dirige  maintenant  un atelier d’adultes de 8 personnes, toutes des potières elles-aussi.

Elles préparent dès à présent la journée des ateliers créatifs du mois de juin et pourraient aussi exposer au Château d’Assas, lors des dix ans du Printemps du Livre, des Médias et des Arts, à la fin mai.
  
Photo : L’atelier Poterie adultes en plein travail

lundi 19 novembre 2012

Alésia : un mystère non élucidé

Vendredi dernier, lors de la réunion mensuelle de l’atelier « Histoire et Archéologie en Pays Viganais » Pierre Valette, son responsable avait invité Jean-Pierre Picot, historien et cinéaste, défenseur du site jurassien d’Alésia, et Jean-Pierre Renaud, membre de l’atelier et docteur en Histoire ancienne, vice-président de la FAHG, afin d’essayer d’élucider un mystère qui plane encore sur le site de la bataille qui opposa les légions de César aux troupes gauloises de Vercingétorix.

Le Suménois Jean-Pierre Renaud a récemment passé une journée sur le site d’Alise-Sainte-Reine et visité le Muséo Parc qui vient d’être construit et inauguré.

La soirée débuta avec la présentation d’une séquence d’un film en préparation de Jean-Pierre Picot sur l’Alésia jurassien, rappelant les origines et les travaux réalisés sur le sujet par l’archéologue André Berthier, correspondant de l’Institut et découvreur du site.

On sait que le montpelliérain Jean-Pierre Picot, méconnu des médias, est l’inventeur des armes trouvées sur le site et des traces de défenses romaines ainsi que d’un important sanctuaire religieux, très contesté par le responsable de l’atelier Histoire et Archéologie  du Bourilhou, au cours de la discussion, qui suivit la présentation des deux sites.

Il avait cet été visité le site avec son ami Jean-Pierre Renaud.

Ce dernier présenta le site bourguignon, à l’aide documents visuels montrant les travaux de contrevallation et de circonvallation réalisés par les troupes romaines autour du site de l’oppidum, des preuves indéniables de travaux de siège.

Il nous fit découvrir en une cinquantaine de photos, l’intérieur du musée - une construction à notre avis pas très esthétique et trop futuriste - et la reconstitution des lignes de défenses romaines entre lesquelles étaient dressés les camps romains.

Des vitrines présentent des armes et des fac-similés d’objets. On y voit aussi le vase d’argent découvert en 1862 de l’époque de Néron (donc d’une période beaucoup plus tardive) trouvé dans un fossé de circonvallation avec d’autres armes. Sa présence est inexplicable dans un fossé militaire, qui trahit le faux de sa provenance et émet des doutes sur leur présence, comme les armes qui auraient été trouvées intactes au même endroit et « encore empaquetées lors des fouilles »…

L’historien cévenol  fit allusion aux fouilles plus récentes des années 90 qui apportent des preuves beaucoup moins discutables sur la période du siège, en 52 avant J-C.

En conclusion, il est bien difficile de se faire une idée. Il y a, selon moi, des éléments positifs et négatifs dans les deux sites présumés de la bataille. Jules César est la source principale avec ses commentaires ; c’est en cela que le mystère demeure : le site jurassien est davantage en concordance avec les données du texte césarien mais aucune preuve archéologique n’a été encore mise au jour officiellement et, à l’inverse, le site d’Alise, qui possède les vestiges archéologiques du siège, présente de nombreuses discordances avec l’écrit de César.

Des sondages ou fouilles devraient être autorisées dans la région de Syam et Chaux-des-Crotenay. C’est peut-être dans ce sens qu’un jour on trouvera  la clé d’une bataille, qui aurait bien pu tourner à l’avantage des Gaulois et changer le cours de l’Histoire de France.

***

Quelques échos sur Alésia

Aux défenseurs du site jurassien. Parmi les personnes présentes à la rencontre de vendredi soir se trouvait Philippe Ferré, un jurassien d’origine, habitant Pont Saint-Esprit, fervent défenseur du site du haut Jura. Il souhaite créer une antenne des partisans de ce dernier, en faisant venir des adhérents du Vaucluse, de l’Ardèche, de  la Drôme et bien sûr de notre département.

Une rencontre pourrait avoir lieu prochainement, avec la présence de François Chambon, le spécialiste lyonnais du LIDAR. Voici ses coordonnées : philippe.ferre39@gmail.com

***

Vercingétorix au Bourilhou :

Dans le cadre des 25e Journées de l’Antiquité au Vigan, le Club Histoire et Archéologie en Pays Viganais, membre de la FAHG, recevra le samedi 13 avril Danielle Porte, ex-professeur à la Sorbonne, latiniste réputée et militante pour le site jurassien de la bataille. Elle présentera son livre qui va paraître prochainement : « Vercingétorix, celui qui fit trembler César ». Ce sera encore l’occasion de reparler d’Alésia !

samedi 17 novembre 2012

jeudi 15 novembre 2012

L’Ecriture revient au Centre Culturel

Après plusieurs années d’absence, des cours d’écriture auront lieu au Bourilhou, deux fois par semaine, le mardi de 13h00 à 14h00 et le jeudi de 16h00 à 17h00 au Foyer.

Ils sont ouverts aux enfants, adolescents et adultes.

Pour le moment seule la carte du Bourilhou sera exigée pour participer à cet atelier. Renseignements au 04 99 64 47 63.

Ces cours seront animés par Nathalie Ducros installée dans notre région depuis peu.

Elle est venue nous rendre visite et nous a déclaré :

« Journaliste, j’ai goûté la richesse et la couleur des mots, la rigueur nécessaire dans leur utilisation pour une communication réussie. Universitaire, j’ai évalué leur profondeur et leur importance pour une pensée juste et féconde. Vivante, je sais la valeur de la parole, dite ou écrite et son immense pouvoir, sa portée.

C’est pourquoi, je souhaite partager cette expérience avec ceux qui le souhaite, mettre mon enthousiasme à contagion.


Vous voulez écrire une histoire, rédiger un courrier administratif, une lettre, un rapport, vos mémoires… je vous propose de nous retrouver lors d’un atelier que j’animerai. Quel que soit l’âge ou la difficulté, venez avec votre matière première et nous essaierons ensemble de délier nos plumes »

Body Taï Kwando

Le club de Body Tae Kwando, animé par Lofti Halaïli, qui se réunit le lundi de 19h30 à 21h00, occupera la salle 1 (gymnase) du Bourilhou le vendredi de 16h30 à 18h00, à la demande de beaucoup de jeunes.

Il se réunira avant le cours de Zumba.

Foot vétéran

L’équipe « vétéran » de football du Bourilhou a été tenue en échec sur son terrain par la formation des vétérans du Pied de Valleraugue 2 à 2.

Le tournoi vétéran annuel en salle aura lieu vendredi 14 décembre à  la Halle des Sorts du Vigan.

En amical, les footballeurs vétérans de Valleraugue joueront au Vigan vendredi 16 novembre face aux Vétérans de Saint-André-de-Majencoules, une rencontre devenue traditionnelle chaque année.

Changements d’horaire...

Nerthe Daumont ne fera plus cours le samedi matin pendant quelques temps de 9h à 11h au Centre Culturel et de Loisirs.

Un cours de « steps » aura lieu le mardi de 18h à 19h au Foyer.

mercredi 14 novembre 2012

Alésia : un débat hors du commun

Portes ouvertes au « Club Histoire et Archéologie », un atelier faisant partie de la centaine que compte le Bourilhou cette année, pour sa réunion mensuelle, vendredi  prochain 16 novembre, à 21heures , au Centre Culturel et de Loisirs du Vigan.

Le plat de résistance en sera un débat sur le site d’Alésia, en Bourgogne pour les uns et dans le Jura pour les autres !

Pour nous présenter les deux sites, nous avons fait appel à deux passionnés d’histoire et d’archéologie, les deux Jean-Pierre : Le spécialiste de la traversée des Alpes par Hannibal, Jean-Pierre Renaud, membre de l’atelier du Bourilhou, vice-président de la Fédération Archéologique et Historique du Gard (FAHG) et docteur en Histoire Ancienne et  Jean-Pierre Picot, « fils spirituel » de l’archéologue et correspondant de l’Institut André Berthier, découvreur du site dans les années soixante.

Le Montpellièrain Jean-Pierre Picot est historien et cinéaste, réalisateur de plusieurs films, comme « Alésia Retrouvée », qui en 1989, le récompense avec une médaille de bronze au Festival International du Film de Watrelos ! Après un dictionnaire sur la Gaule paru en 2002, il prépare un ouvrage sur « Les Gaulois d’Alésia » ( Voir notre article de dimanche dernier).

Jean-Pierre Renaud a participé au mois de juillet aux Journées André Berthier dans le Jura avec son ami Pierre Valette, le président de la FAHG et responsable de l’atelier du Bourilhou. Ils ont pu rencontrer de nombreux partisans du site comme le professeur à la Sorbonne Danielle Porte, qui viendra au Bourilhou le 13 avril prochain nous présenter son dernier ouvrage « Vercingétorix, celui qui  fit trembler César » ; François Chambon, spécialiste sur le plan français du LIDAR, procédé permettant de voir des structures sous couvert végétal déjà venu en 201 au Vigan, ainsi que Frank Ferrand, l’historien-journaliste d’Europe n°1, auteur de « Histoire interdite », dont un article « Alésia Identifiée » vante les mérites du site jurassien. Etait aussi présente une équipe de la BBC Télévision Britannique !  Du beau monde intéressé par le site jurassien !

Quant à Jean-Pierre Picot, il prépare un nouveau film sur Alésia ( il e présentera des extraits) et était pendant les vacances de la Toussaint dans la région jurassienne de La Chaux-des-Crotenay et de Syam pour y  prendre des images et conforter son opinion sur peut-être, n’en déplaise à certains universitaires, que le site du Jura est bien le bon endroit de la bataille entre César et Vercingétorix.

Le débat entre les deux Jean-Pierre sera houleux, car le Suménois Jean-Pierre Renaud, vient de passer une journée à Alise-Sainte-Reine, le site admis et présumé de la bataille, où l’on vient de construire un Archéo-Centre de plusieurs millions d’euros et où des fouilles plus récentes ont apporté de nouvelles preuves. Aurait-on construit un tel Centre au mauvais endroit ? Il présentera de nombreuses photographies et essaiera de convaincre son auditoire. Ce ne sera pas chose facile, car Jean-Pierre Picot est intarissable sur le sujet, montrant des preuves irréfutables, qui pourraient faire voler en éclats la thèse du spécialiste d’Hannibal !

Pour une fois, le débat et les projections de documents audio-visuels auront lieu dans la grande salle du Centre Culturel et de Loisirs « le Bourilhou » à partir de 21heures, au rez-de-chaussée.

Invitation cordiale à tous. Entrée gratuite.

Photo : Jean-Pierre Renaud et quelques amis sur le site jurassien.