jeudi 17 octobre 2013

Pierre sèche : Un riche patrimoine à sauvegarder


Visite des aménagements sur la commune de Cipières
(Crédit photos : Claude Froidevaux)
Les journées d’Etude organisées par l’association des « Amis de Tourrettes » et la Fédération de la Pierre Sèche (F.P.S.), ont eu lieu le week-end dernier à Tourrettes sur Loup, dans les Alpes Maritimes.

Une trentaine de personnes, venues principalement des Alpes de Haute Provence, des Alpes Maritimes, de l’Aveyron, du Gard, de l’Hérault, de la Lozère, du Lot, du Vaucluse et du Var, a participé à cette rencontre. Un « murailler » italien, originaire de Suisse, a aussi pris part à ces travaux.

Le thème de ces journées fut cette année « L’homme au cœur du paysage rural en pierre sèche ». Parmi les interventions nous retiendrons celles de l’Héraultaise Claude Froidevaux, vice-présidente de la Fédération, « Pierre sèche et handicap » ; d’Hubert Blond, des Alpes de Haute Provence sur « Les écrits du berger Albert dans les bergeries et cabane de la Montagne de Lure…Il fut aussi question des familles de restaurateurs de père en fils, une tradition et un relais de savoir-faire pour une transmission aux futures générations. Trop de cabanes, de murs d’enclos, d’escaliers de toutes sortes sont laissés de nos jours à l’abandon. C’est un patrimoine qu’il nous faut absolument sauvegarder.

Texte : Pierre Valette (Secrétaire de la F.P.S.)
Au cours de ces deux journées, deux expositions furent présentées sur « Les constructions en Pierre Sèche des Alpes-Maritimes », de Daniel Thiery, Michel Gourdon et Jean Laffitte, ce dernier principale cheville-ouvrière de ces journées et une autre sur « Les chansons du Murailler » de Louis Cagin. Quatre films furent projetés : « Paroles de pierres » de Dominique Comtat ; « Entre les Pierres » et « Chibottes, la main de l’homme » de Sylvain Lion de l’Association Rézonance. Rappelons que les « chibottes » sont les équivalentes de nos « capitelles » dans le département de la Haute Loire. De nombreux ouvrages sur le thème du patrimoine rural furent aussi proposés par les « muraillers » des différents départements représentés.

Dimanche dernier, le lendemain des différentes communications, les participants purent découvrir les différents aménagements en pierre sèche de la commune de Cipières.

Ces journées d’études sur la pierre sèche furent remarquablement organisées par nos amis de Tourrettes-sur-Loup et en particulier par Jean Laffitte.

Le prochain endroit de ces journées d’étude, qui ont lieu tous les deux ans, n’a pas été annoncé. Après l’Hérault, il y a deux ans, Il pourrait avoir lieu dans Le département du Gard en 2015. Et pourquoi pas ?

Philosophons au Bourilhou !


Le Cercle Philosophique se réunit le deuxième lundi du mois dans la salle du Foyer, à partir de 20 h 30.

Il est dirigé par Hervé Garin, le trésorier–adjoint du Bourilhou.

Y participent de nombreux érudits locaux comme Yves Jaffrennou ou comme Guy Boisson, ancien professeur de Philosophie, qui animera le samedi 9 novembre à 17 heures au Centre Culturel et de Loisirs, une lecture-débat (et non une conférence comme annoncé) sur Frédéric Nietzche.

Entrée gratuite à cette manifestation, organisée par le Cercle philosophique du Bourilhou.
Les Philosophes en pleine cogitation lundi dernier (Crédit photo P. Valette)

Des meubles en carton au Bourilhou

Le club en plein travail  (Crédit photo Pierre Valette)

Le saviez-vous depuis plusieurs années on fabrique des meubles en carton au Bourilhou ?

Cet atelier se réunit tous les jeudis en salle 10 de 16 h 00 à 19 h 00.

Il est dirigé par Odile Chatel.

Renseignements au 06 13 66 42 62.

mardi 15 octobre 2013

PV de réunion - 4 octobre 2013


Centre Culturel et de Loisirs Le Bourilhou
Association Loi 1901 – Rue de la Carrièrasse 30120 Le Vigan


Procès Verbal du Conseil d’Administration du 4 octobre 2013


Étaient présents : Pierre Valette, René Bouschet, Bernard Gintrand, Françoise Lautier-Garaudy , Daniel Layer, Michel Meyer, Hervé Garin, Chantal Boyer, Jean Lombard, Maryse Roques, Yannick Courant, René Mouysset.

Étaient excusés : Ramona Cambon, Georgette Manjarres, Pierre Fabre.


La séance est ouverte à 17 h30.

L’ordre du jour est le suivant :

- Présentation des nouveaux ateliers.
- Présentation des conférences et des manifestations 2013-2014.
- Contact avec le Président de la Communauté des Communes.
- Rencontre avec le directeur général des services techniques du Vigan.
- Questions diverses.

Présentation des nouveaux ateliers au Bourilhou.

- Arts du bien Être
- Atelier théâtre de boulevard.
- Atelier Vidéo-Diaporama.
- Cours d’anglais (3-6 ans).
- Danse énergétique corporelle.
- Écriture sur soie.
- Jiujitsu Brésilien.

Nous dénombrons actuellement 47 responsables d’ateliers au Bourilhou. Pour plus de détail consulter la liste des ateliers avec leurs horaires.

Présentation des conférences et des manifestations 2013-2014.

Le Président nous en présente en détail la liste diverse et variée, qui va animer et en passionner certains lors des fins d’après-midi hivernales. Une plaquette annuelle de présentation est à la disposition de tous.

Contact avec le Président de la CDC.

Lors du Forum des associations le Président de la CDC Roland Canayer a confirmé à Pierre Valette, Président du Bourilhou l’intention de nous accorder deux subventions de 750 euros chacune, cela afin de nous soutenir pour deux actions ponctuelles (les Journées de l’Antiquité et le Printemps du Livre des Arts et des Médias). La trésorière Yannick Courant a établi les deux demandes de subvention nécessaires.

Rencontre avec le directeur général des services techniques de la mairie du Vigan.

Quatre membres du Bureau (Pierre Valette, Yannick Courant, Hervé Garin, Bernard Gintrand) se sont rendus à la mairie du Vigan, pour rencontrer Joël Bouis Directeur des services technique.

Plusieurs sujets ont été abordés.

- L’ouverture et la fermeture du Centre qui faute d’accord nous incombe toujours.
- L’intervention, en cas du déclanchement de l’alarme, d’un adjoint de la Mairie.
- Une liste de travaux à prévoir :

          * une deuxième rampe pour l’escalier du rez-de-chaussée.
          * un plan incliné pour accès aux handicapés.
          * peinture de la cage d’escalier.
          * sonorisation de la salle 11.
          * réfection de la salle n°1 (le gymnase).

Questions diverses :

En prévision de l’acquisition d’une estrade pliable et mobile (multifonctions), Hervé Garin se charge de contacter des artisans locaux afin d’obtenir des devis.

La salle 11 (au 2ème étage) qui reste très convoitée sera prioritairement consacrée à la danse.

Date du CA de préparation de l’Assemblée Générale (adoption du bilan par le CA) le 29 novembre 2013 à 17 h 30.

Plus rien n’étant à l’ordre du jour et plus personne ne demandant la parole, la séance est levée à 19h.

La Trésorière                           Le Président                        Le Secrétaire

lundi 14 octobre 2013

Reprise de la Capoeira

Junior Nsiona donne des cours de Capoeira le jeudi de 20 h 30 à 22 h 30.

Cours également le samedi de 10 h 30 à 12 h 30 au Bourilhou en salle 11 (2ème étage)

Inscription à la Journée de la FAHG

Les personnes, qui souhaitent participer à la 15e Journée d’Histoire et Archéologie, qui aura lieu le samedi 19 octobre à Vézenobres, membres ou non du Club Histoire et Archéologie en Pays Viganais, sont priées de s’inscrire au 04 67 81 89 69, à la fois pour le co-voiturage (départ à 7h30 du Bourilhou) et le repas de midi (20 euros tout compris).

Après les interventions du matin et le repas de midi, visite du village et du site qui sera prochainement fouillé, au sommet de la Cité Sarazine.

Fin des inscriptions : dimanche 13 octobre, dernier délai !

« Les bénéfices du doute »

La prochaine rencontre du Cercle Philosophique du Bourilhou aura lieu dans la salle du Foyer du Centre Culturel et de Loisirs, lundi 14 octobre prochain à 20 h 30.

C’est Christel Schirmer, qui nous fera réfléchir et nous présentera comme sujet : « Les bénéfices du doute ».

Seule la carte du Bourilhou annuelle et une petite participation de 2 à 5 euros vous seront demandées afin de terminer nos réunions amicales par une petite collation si vous le voulez bien. Des cartes d’adhérent seront à votre disposition à la réunion. Chèque au nom de « Bourilhou » ou espèces.

À bientôt, sans aucun doute.

Danse Africaine !... Le retour !

Après deux ans d’arrêt, la danse Africaine revient au Bourilhou.

L’atelier est animé au djembé par le Guinéen Bouba Sylla de l’association Pirouette de Cazilhac et ses 3 musiciens.

Il se réunit le vendredi de 12 h 15 à 13 h 45 en salle 11 (parquet) du 2e étage.

Venez danser au son des djembé et autres tambours africains.

Une médaille d’argent au Jiujitsu Brésilien

En attendant le rétablissement de Roland Lamon, c’est Philippe Larman qui dirige l’atelier Jiujitsu Brésilien, le mercredi de 16 h 30 à 18 h 00, au Bourilhou pour jeunes et adultes.

Philippe a obtenu une médaille d’argent aux Championnat d’Europe de Lisbonne, au mois de janvier 2013, quand son ami Roland obtenait la médaille d’or. Coup double pour ces deux champions qui interviennent au Bourilhou.

Philippe est aussi secondé par un jeune champion de France de la spécialité.

lundi 7 octobre 2013

Le retour du loup chez nous

Conférencier et auditoire (crédit photo : P. Valette)
Le loup est de retour. Si nos ancêtres l’ont exterminé, il vient de nouveau de s’approprier le territoire des Causses et des Cévennes et n’est pas près d’en partir. Il est protégé par la convention de Berne pour des raisons de biodiversité et par des associations comme celle de Manoël Atman, président lozérien d’Alliance avec les loups, à Langogne et grand spécialiste de la Bête du Gévaudan, après Gérard Ménatory, ce dernier décédé il y a quelques années.

Manoël est venu au Bourilhou nous parler du loup et nous avons appris de quantités de choses sur ce prédateur, craintif et beaucoup plus intelligent qu’on pourrait le penser. Le loup a un odorat très développé. Il peut, selon notre naturaliste, sentir votre haleine à 250 mètres ! Le loup définira votre identité dès que vous bougerez. A la chasse, il peut courir à une vitesse de 50 km à l’heure et peut parcourir plus de 80 km par jour. Le loup est un animal très curieux. Il voit la nuit grâce à son odorat. Manoël agrémenta ses propos d’exemples personnels vécus en présence du loup, notamment dans la vallée de l’Allier où il réside près de Langogne et où se trouve une meute de loup. Les loups correspondent par leur hurlement. En imitant ce dernier, Manoël peut communiquer avec les loups. Lors de sa conférence, à la demande de l’auditoire subjugué par ses propos, il imita le hurlement du loup ! D’autre part, le prédateur n’est pas un animal opportuniste. Du 20 juin au début juillet, Manoël a pisté une meute de loup à la recherche d’ovins, une viande beaucoup plus grasse que le cerf et très bonne pour la nourriture des louveteaux. L’alimentation du loup est très variée. Il est carnivore, charognard et herbivore. Il attaque les cervidés, mais aussi les sangliers et se nourrit, si nécessaire, de fruits (raisins ou melons) mais aussi d’oiseaux et de grenouilles ou même de champignons ! En attaquant le sanglier ou le cochon-sanglier, il peut être utile, étant donné la prolifération de ces derniers. Aux États-Unis, il se nourrit de saumons attrapés dans les rivières. C’est souvent la déforestation qui le pousse à fuir ou qui peut provoquer en période de famine une attaque du loup. Dans son intervention, il fut aussi question de protection contre le loup ( filets, chiens patous, création de bergers ou d’aides-bergers)…. Il est certain que le développement de l’agropastoralisme et des milieux ouverts est incompatible avec la présence du loup, un juste équilibre doit être trouvé et il est bien difficile d’oublier le désarroi des éleveurs victimes des attaques du loup.

Manoël Atman (crédit photo : P. Valette)
Après nous avoir présenté un DVD de quinze minutes spécialement réalisé pour son intervention et présenté au Centre Culturel du Vigan par Manoël, ce dernier nous a proposé une conférence en trois parties : le loup et son rapport avec la biodiversité ; le prédateur et la société moderne puis un débat avec la soixantaine de personnes présentes. Le conférencier nous a étonnés par sa grande connaissance du sujet. Rappelons que son association a pour but de favoriser la cohabitation du loup avec l’homme et on peut se poser la question, qui a le plus peur l’un de l’autre, le loup ou l’être humain ! Son association veut protéger le loup et en même temps assurer le soutien aux bergers (malheureusement en régression très nette) et aux agriculteurs ou éleveurs dont les troupeaux d’ovins et même de bovins sont victimes du prédateur.

Une partie du public (crédit photo : P. Valette)
Le loup est principalement victime du braconnage, bien que tuer un loup soit un délit puni par la loi. Dès que le chasseur braconne, il disperse le loup, qui va s’approprier d’autres territoires. Il pourrait bien s’installer chez nous en Pays Viganais, où il ne fait que passer, sur le Causse de Blandas ou dans nos Cévennes méridionales. Le versant sud de l’Aigoual, entre le Gard et la Lozère, est une zone écologiquement très favorable au loup, avec de vastes forêts pentues et des zones rocheuses escarpées, où notre prédateur peut trouver de nombreuses proies.

Un débat très fructueux termina cette conférence. Le conférencier fut intarissable sur un sujet qu’il connaît à la perfection, un très bon orateur doué d’une très grande connaissance du loup, de sa vie quotidienne, de ses habitudes et de son histoire. Manoël reviendra bientôt en Pays Viganais. Il nous l’a promis. Il déclara aimer la diversité de nos paysages.

Et le loup sera-t-il encore parmi nous ?

samedi 5 octobre 2013

À l'affiche ce jour...

Notre atelier : DANSES ET GYM DOUCE

 

Notre atelier : YOGA


 

Notre atelier : PEINTURE SUR SOIE

Notre atelier : ANGLAIS

Notre atelier : PHOTO

Notre atelier : DANSE CLASSIQUE

Notre atelier : RECHERCHE CHORÉGRAPHIQUE

Notre atelier : INITIATION CHORÉGRAPHIE ENFANTS

Notre atelier : INITIATION CHORÉGRAPHIE ADO-ADULTES

Notre atelier : BEAUX ARTS

Notre atelier : ZUMBA

Notre atelier : EXPRESSION CORPORELLE

Notre atelier : ÉVEIL CORPOREL

Notre atelier : CHORÉGRAPHIE

Notre atelier : BODY TAEKWONDO

Notre atelier : TERRE ET CERAMIQUE

Notre atelier : GYM VOLONTAIRE


Notre atelier : DANSES RÉTRO

mercredi 2 octobre 2013

« Quelle santé » au théâtre de boulevard !

Le Groupe théâtral ou atelier du Bourilhou « Les Boulevards du Viganais » s’est réuni pour la première fois mardi soir au Centre Culturel et de Loisirs du Vigan.

Dix personnes se sont retrouvées, suite à la campagne de publicité réalisée pour trouver des acteurs. Un beau départ pour cet atelier, dirigé par le metteur en scène Didier Demurger. Le groupe théâtral a le vent en poupe, puisque dès cette semaine, il se réunira à Avèze pour « monter » la pièce de Bruneau « Quelle santé » !

Déjà on annonce une représentation théâtrale pour le week-end du 15 au 16 mars 2014 à l’Espace Lucie Aubrac, puis ce sera peut-être Saint Hippolyte du Fort et Montpellier !

La pièce de boulevard qu’ils sont en train de « monter » se situe dans une prison pour femmes avec une matrone italienne du nom de « Ma ». Il y a de nombreux rebondissements et un directeur de prison très spécial ! On n’en dira pas plus aujourd’hui et déjà on a hâte d’assister à cette pièce de plus de deux heures.

Renseignements au 06 52 51 52 09

mardi 1 octobre 2013

Jiu-Jitsu brésilien

Le cours de Jiu-Jitsu brésilien du lundi de 19 h 30 à 22 h 00 n’aura pas lieu au 1er trimestre, l’animateur étant indisponible pour le moment. Ce cours pourrait reprendre en janvier 2014.

Par contre celui du mercredi aura bien lieu, comme prévu de 16 h 30 à 18 h 00.

Il est ouvert aux adultes et aux adolescents. Renseignements au 06 72 07 12 96.