vendredi 14 février 2014

Le continent Mû, mythe ou réalité

Samedi 22 février à 17 heures au Bourilhou, le jeune anthropologue Alexandre Racanière, ancien élève au Lycée André Chamson du Vigan, nous proposera une conférence, avec projection d’un diaporama sur l’ancien continent Mû, englouti il y a 12.000 ans, au fond de l’Océan Pacifique.

Au cours de l’histoire, au XIIIe siècle Marco Polo évoque cette terre engloutie et Marcel Brion, plus proche de nous, signale que l’on soupçonna jadis « l’existence d’un vaste continent désigné sur les anciennes cartes sous le nom de Terra australis incognita, habitée par une race hautement civilisée et qui se serait effondrée un jour, dans les gouffres marins, ne laissant apparaître que les sommets de ses plus hautes montagnes devenues des îles, Tahiti, Les Marquises, l’Ile de Pâques ».

Ce continent a pu s’étendre du sud de l’Asie jusqu’en Océanie, témoin l’écriture pictographique (le célèbre rongo rongo de la civilisation pascuane), faite de glyphes, de symboles ou de signes, que l’on retrouve à 15.000 km de là dans les Célèbre à Sulawesi en Indonésie et à 22000 km dans la vallée de l’Indus ou encore au Pérou !

Mythe ou réalité, Alexandre Racanière essaiera de nous convaincre.

La partie s’annonce difficile et le jeune anthropologue a décidé de nous faire partager ses conclusions.

Entrée : 5 euros et 3 euros pour les membres du Bourilhou