samedi 20 décembre 2014

Rendez vous l'année prochaine !...

Des échanges fructueux

 Vendredi soir, à 18h00, la veille des vacances scolaires, au Centre Culturel et de Loisirs «Le Bourilhou», Monsieur Alexandre Cozza, conseiller municipal et communautaire, chargé des festivités er des associations à la Municipalité du Vigan, est venu rencontrer les responsables de quelques ateliers du Vigan. Cette réunion avait été préparée depuis longtemps par les membres du bureau du Bourilhou. Ce fut un moment très convivial d’échanges fructueux.

Treize ateliers seulement étaient représentés. Après un tour de table, au cours duquel chaque responsable présenta son atelier, son effectif et sa discipline enseignée au Centre, il fut question des voeux des uns et des autres. Des travaux seront entrepris dans les deux principales salles du Bourilhou.

Parmi les questions les plus récurrentes, citons le problème du parking devant le Centre, celui de l’alarme (toujours intempestive surtout la nuit), le déplacement à l’intérieur du boitier général électrique, son accès étant toujours aussi difficile notamment en temps de pluie ; une demande de plan incliné pour les handicapés qui ne peuvent participer aux ateliers ou assister aux conférences toujours très prisées ; une poubelle spéciale pour le recyclage du papier…

L’élu viganais a pris en note tous les vœux exprimés et en réfèrera aux membres de son conseil municipal. Il a souhaité participer à une telle réunion chaque trimestre au Bourilhou. Etaient aussi présents quatre membres du bureau dont le président ainsi que Jean-Pierre Lacroix, président de l’OIS, qui est aussi membre du Centre Culturel et de Loisirs depuis plusieurs années.

vendredi 19 décembre 2014

Montant éloquent du Téléthon sur le Vigan

Le chiffre du montant de l’argent récolté par le Viganthon (Téléthon du Vigan) vient de nous être enfin communiqué.

Il est de 1200 euros, auquel il faut ajouter les 3819 euros du loto du Lion’s club, ce qui fait plus de 5000 euros sur le Vigan. Le montant du loto organisé par le Lion’s sur Ganges serait de 5585 euros.

Les membres du Viganthon tiennent à remercier tous ceux qui ont participé à cette nouvelle édition du Téléthon, la Municipalité du Vigan et ses services techniques, la police municipale, la Communauté de Communes du Pays Viganais, les commerçants, Super U, l’imprimerie Clément, les associations culturelles dont les chorales et les ateliers du Bourilhou, L’Oustaou, tous ceux qui ont donné des lots pour la tombola, et bien sûr les centaines de bénévoles, qui pendant deux jours ont pris part à cette manifestation de solidarité nationale.

Le Gospel au Bourilhou

En fin de programme, lors de la soirée du Téléthon à l’Église Saint-Pierre du Vigan, on a été surpris et étonné dans le bon sens du terme d’entendre les six chanteurs ( deux hommes et trois dames) du nouveau groupe vocal du Bourilhou, le « Happy Gospel Choir » dirigé par Susan Fogarty.

Cet atelier du Centre Culturel et de Loisirs se réunit le jeudi soir, salle 15, au 2e étage, de 19h15 à 20h15. Renseignements au 06 03 23 04 03.

Cours de self-defense

Les cours de self-défense sont toujours assurés au Bourilhou tous les mercredis de 20h30 à 22h00 par Roland Lamon, champion d’Europe à Lisbonne en 2013 de Jiu-Jitsu Beésilen. Renseignements et inscriptions au 06 07 37 15 51.

Ils reprendront le mercredi 7 janvier 2015, puisque le Centre Culturel sera fermé du dimanche 21 décembre au dimanche 4 janvier. Reprise le lundi 5 janvier 2015.

mardi 16 décembre 2014

Mieux connaître Bez et Esparon et sa région

Plus de quarante personnes ont assisté samedi dernier au Centre Culturel et de Loisirs « Le Bourilhou » du Vigan, à la conférence de Madeleine Ribot-Vinas sur son village de Bez et Esparon, situé dans la vallée de l’Arre, à deux pas du Vigan, sur la voie de vallée des Rutènes. Celle-ci fut empruntée par les convois chargés de céramique de la Graufesenque et plus tard par ceux de sel pour les caves de Roqurfort, ou ceux de la laine, du cuir, du bois, le Chemin dit des Rutènes n’étant peut-être qu’une piste muletière passant par le col de Mouzoules, retrouvant plus loin la véritable voie de vallée.
L’historienne, auteur d’un ouvrage « Le Bouleau et l’Éperon » nous a retracé à la fois l’histoire de son village, à travers celle de son pays environnant, mentionnant la villa gallo-romaine probable de Cavaillac, révélée par des fragments de céramique de la Graufesenque(Ier siècle de notre ère) et même de Lezoux ( tessons de poterie du IIe siècle de notre ère). Elle signala les terrasses de Bragalou et ses possibles vestiges d’habitations, ses éléments d’architecture vernaculaire, rendant hommage aux constructeurs à pierre sèche, sous le rocher d’Esparon. Des capitelles, des maisons de type caussenard, des escaliers, des traversiers, un chemin caladé, des murs aux pierres bien appareillées sont encore visibles…Elle nous fit connaître le lieu du possible « castrum exunatis » ou Issunas (ou Laussous ?) dont il ne reste que des pans de murs et dont il serait opportun de dégager le rempart envahi par la végétation (avec l’accord du ou de la propriétaire du terrain). Bien sûr, c’est une opinion personnelle. N’est-ce pas un bel exemple du patrimoine local ? Ce site du Haut Moyen-Âge est mentionné dans les écrits du médiéviste Jean-Bernard Elzière, qui a travaillé sur Arisitum. L’endroit dominait le verrou de la vallée, au fond de laquelle coule l’Arre. Un beau site archéologique à protéger, comme d’autres dans notre département du Gard. Aujourd’hui de nombreuses municipalités encouragent de plus en plus ces associations de bénévoles, regroupées au sein de la Fédération Archéologique et Historique du Gard, qui oeuvrent, souvent dans l’anonymat, pour sauvegarder un patrimoine en péril.

Rappelons que Madeleine Ribot-Vinas, membre de l’Académie des Hauts Cantons, est auteur de nombreux ouvrages sur la Terre d’Oc, de la Camargue aux Cévennes et qu’elle participe, souvent avec de nouvelles publications, au Printemps du Livre, des Médias et des Arts, une manifestation organisée par le Bourilhou, chaque année, le 1er mai au Vigan.

CR de la 16e Journée d'histoire et archéologie

 Trois interventions de qualité

Comme nous l’avons annoncé la 16e Journée d’Histoire et d’Archéologie , organisée par la Fédération Archéologique et Historique du Gard et reportée du mois d’octobre au mois de décembre, a eu lieu samedi dernier, dans la salle du Temple de Moussac, récemment restauré. Cette journée a été principalement organisée par Frédéric Salle-Lagarde, vice-président de la FAHG et maire de Moussac et par son épouse Anne, qui est aussi présidente de l’association du Castellas de Bouquet.

Le matin, trois intervenants ont présenté trois sujets appartenant à des domaines différents, de la préhistoire, du Moyen-Age et d’une période plus contemporaine. L’après-midi, après l’excellent repas pris à la Salle des Fêtes et préparé par le restaurant local du « Cochon qui Tête », les participants visitèrent le château restauré et purent admirer la célèbre fresque, en compagnie de sa restauratrice, Anne Rigaud et de Frédéric Salle-Lagarde, propriétaire du château.

D’abord Jean-Marc de Béthune, de l’association Histoire et Tradition, parla avec grande érudition de l’implantation protestante autour du Mont Bouquet, à partir des registres paroissiaux ou de documents du XVIe ou XVIIe siècles trouvés dans les mairies ou de contrats de mariages avec des prénoms typiquement protestants ou encore à partir d’informations insolites ou l’analyse de faits divers.

Elisabeth Hébérard, présidente du GARA d’Alès, assistée de Ghislaine Marcon du Centre de Formation et de Recherche Archéologiques, nous parla des roches gravées en Cévennes et des travaux réalisés par son association, un domaine qui n’avait pas de secrets pour le regretté Jean Salles, président d’honneur de la FAHG, disparu au mois de février dernier. Ces signes ou pétroglyphes se trouvent dans le piémont cévenol sur les crêtes micaschisteuses. Ils sont souvent associés à des tombes en caisson ou à des rites funéraires, du massif du Caroux à l’Ardéche et appartiennent à des périodes de la préhistoire et de la protohistoire. Il s’agit de cupules, d’arciformes, de figures géométriques, de pédiformes ou de bassins avec rainures… Ces signes se trouvent sur des rochers souvent isolés ou sur des dolmens ou menhirs. On peut les trouver aussi sur des voies de passage des transhumants, des lieux rituels, ou ils peuvent avoir symbole d’appropriation d’un territoire ou appartiennent à un système de communications. Des questions posées par la conférencière, difficiles à résoudre…

La dernière et troisième intervention fut celle de Frédéric Salle- Lagarde, sur Moussac, au temps des chevaliers et du Pape et notamment sur le château qu’il habite et que les participants purent visiter l’après-midi. Château de la fin du XIIIe et du début du XIVe siècle, il fut la propriété des évêques d’Uzès, beaucoup d’archives ayant malheureusement disparu au temps des guerres de religion et de la révolution Française. L’historien montra les différentes restaurations ou reconstructions au travers des différentes occupations, un bâtiment qui fut le pendant de celui de Boucoiran, situé de l’autre côté du Gardon. Une occupation plus ancienne du château primordial est aussi attestée su XIe siècle. Le châtelain, en bon historien médiéviste, rappela le contexte dans lequel le château fut construit, insistant sur l’importance de l’Eglise et de la royauté, et des évêques d’Uzès. Il fut question de la période des Tuchins, des routiers de la Guerre de Cent ans, puis des guerre de Rohan etc… Il nous présenta la fresque, décrite dans le n°31 de Patrimoine 30, dont il est aussi question dans le numéro 32, consacré à la Gardonnenque, qui vient de paraître et que l’on peut trouver dans plusieurs dépôts de presse de notre département. Cette journée d’histoire et d’archéologie fut remarquablement organisée par Fréderic Salle-Lagarde et sa charmante épouse Anne.

Signalons que l’Assemblée Générale annuelle de la Fédération aura lieu le samedi 21 février2015 à Saint-Etienne-des-Sorts, sur le Rhône et sera organisée par l’Association Stéphanoise d’Emulation et de Sauvegarde du Patrimoine Commun, une des 40 associations de la FAHG.

Photos et CR : Pierre Valette (Président de la FAHG)

dimanche 14 décembre 2014

Plus de dames que d'hommes au Centre Culturel !

Menée tambour battant, à son habitude, par le président du Bourilhou, l’assemblée générale annuelle du Centre Culturel et de Loisirs du Vigan, a eu lieu vendredi soir en présence d’une cinquantaine de personnes. Etaient présents, Eric Doulcier, Maire et Conseiller-Général et Alexandre Cozza, Conseiller –Municipal , chargé des festivités et des associations viganaises. Après avoir excusé Roland Canayer, Président de la Communauté de Communes et Monsieur le Sous-Préfet, Pierre Valette présenta le rapport moral de son association, qui regroupe actuellement dans plus de cent ateliers 520 membres ( dernier chiffre enregistré), un chiffre inférieur à celui de l’an passé à la même époque. Aujourd’hui 83% des adhérents proviennent des localités de la Communauté de Communes, dont 49,50% du Vigan. 16,33 % sont extérieurs à la Communauté de Communes et les dames représentent 82% des adhérents et les moins de 18 ans 14%. La baisse du nombre des adhérents proviendraient en partie d’ateliers qui ont émigré vers d’autres localités, dont la Zumba, qui reprendra au Bourilhou dès la rentrée de janvier. Plus de 60 disciplines différentes sont proposées actuellement au Bourilhou que l’on compare souvent à une ruche, les activités des ateliers ne s’arrêtant pas du lundi au samedi, ce dernier jour généralement consacré aux différents stages organisés par une dizaine d’ateliers.

Dirigé par un conseil d’administration de 15 membres bénévoles, le Bourilhou est une structure bien huilée, connu dans tout le département même sur le plan national (et même international), avec l’organisation des Journées de l’Antiquité ( depuis une quinzaine d’années) avec la présence, pendant deux mois, en mars et avril chaque année, des plus célèbres historiens et archéologues de notre planète !

Attirés par un grand nombre d’ateliers, proposant des activités toniques, culturelles, sportives, les adhérents profitent du professionnalisme de 26 responsables non-bénévoles et de 16 responsables bénévoles, tout au long de la semaine. De nombreuses conférences ont aussi été organisées, dont celles présentées par « Images du Monde ».

Le président rappela les conventions passées entre le Bourilhou et près d’une trentaine d’associations et la carte exigée pour participer à ces différents ateliers, qui permet aussi d’avoir des réductions dans les manifestations proposées et dont le montant part est principalement utilisé à l’achat de matériel ou à l’aménagement des salles du Centre… Pierre Valette a longuement remercié la municipalité du Vigan, qui assure l’entretien technique, la propreté des locaux, l’électricité, l’eau et le chauffage des différentes salles, la fée du logis Aline Barcelo qui remplace Aurélie Cespin, la Municipalité versant une subvention annuelle. Il exprima aussi sa gratitude à la Communauté de Communes ainsi qu’au Conseil Général du Gard pour des subventions ou des manifestations ponctuelles comme les Journées de l’Antiquité et le Printemps du Livre. Enfin il remercia son bureau ceux qui « travaillent souvent dans l’ombre » ( Yannick, Bernard, Hervé, Michel), qui dirigent véritablement le Centre Culturel, rendant hommage à « leur disponibilité, leur compétence et leur efficacité »… sans oublier l’appui des membres du conseil d’administration et les différents responsables d’ateliers, la presse locale et les deux principaux blogs, les radios locales ou départementales, la vingtaine de sponsors, commerçants, artisans ou restaurateurs.

La dévouée trésorière Yannick Courant présenta le rapport financier, dont le bilan est positif, malgré des sommes importantes dépensées sur les aménagements des salles du Centre ( pose de nouvelles fenêtres à double vitrage, sonorisation de la salle du 2e étage, achat de matériel divers nouvelles tables, chaises, armoires, etc) ou de secrétariat, sans oublier le déplacement ou l’hébergement à l’hôtel des conférenciers ou l’aide financière accordée à des responsables pour des manifestations annuelles…

Eric Doulcier, le Maire du Vigan, remercia tous les responsables du Centre, animateurs d’ateliers ou membres du bureau et du conseil d’administration pour le travail effectué pour la population du Pays Viganais et sa périphérie. Tous font connaître le Vigan et sa région à tout le département et même en dehors de ses limites. Quant à Alexandre Cozza, impressionné par le dynamisme du Centre et la compétence de ses responsables, il viendra rencontrer ces derniers au Bourilhou vendredi prochain 19 décembre à 18h00 au Centre Culturel.

Ainsi au fil des années, le Bourilhou est devenu le pôle culturel de tout le Pays Viganais et sa notoriété dépasse largement les limites de notre département du Gard.

Après le vote des différents rapports et l’élection du nouveau CA ( dans lequel Anne-Marie Douziech remplace Michel Meyer) un « pot » d’amitié rassembla élus, responsables et membres du Bourilhou. Quant au nouveau bureau il sera élu à la rentrée de janvier.

Pierre Valette et photos de Daniel Layer.

samedi 13 décembre 2014

Succès du Club Informatique

Les deux cours gratuits donnés au Bourilhou par un informaticien de métier, toujours en activité, Jean-Pierre Lejeune ont beaucoup de succès le vendredi en fin de journée et affichent complet !

Seule la carte du Centre Culturel et de Loisirs est exigée pour participer à ces cours.

Grand succès du Gospel

Lors de la soirée des chorales du Téléthon, l’atelier Gospel du Bourilhou a terminé la soirée et a obtenu beaucoup succès pour sa première prestation en public.

Formé de 6 éléments cet atelier, qui a pour nom depuis peu le « Happy Gospel Choir », est dirigé par la franco-américaine Susan Fogarty.

Nous aurons le plaisir de l’entendre de nouveau dans les prochaines manifestations du Pays Viganais.

Du monde au Yoga du Rire

Relancé la semaine dernière, après quelques difficultés de démarrage l’atelier Yoga du Rire a fait le plein jeudi soir au Bourilhou.

En effet dix personnes étaient présentes à ce cours dirigé par Carine Thermote, en présence de la présidente de son association.

Cet atelier se réunit le jeudi de 17h00 à 19h00. Renseignements au 06 68 67 85 30.

Rencontre avec Monsieur Alexandre Cozza

Une rencontre entre Monsieur Alexandre Cozza, conseiller-municipal, chargé des associations viganaises à la Mairie du Vigan et les responsables des ateliers du Bourilhou aura lieu vendredi 19 décembre à 18h00 au Bourilhou.

Les responsables qui ont souhaité rencontrer cet élu viganais sont cordialement invités à être présents ce jour-là.

Fermeture du Bourilhou

Le Bourilhou sera fermé comme chaque année pendant les vacances de Noël du samedi 20 décembre après les cours au lundi 5 janvier 2015, jour de reprise de tous les ateliers à 9h00.

Début des cours de Zumba

Les cours de Zumba reprendront comme prévu le lundi 5 janvier 2015 au Bourilhou.

Ils seront assurés par Muriel Hectus (Mitsy), qui fut déjà responsable de plusieurs ateliers au Centre Culturel et de Loisirs, il y a quelques années.

Elle donnera des cours pour adultes le lundi de 19h35 à 20h35 et pour les adolescent(e)s le vendredi de 18h00 à 19h00.

lundi 8 décembre 2014

16e Journée d’Histoire et d’Archéologie

La fresque restaurée du château de Moussac
Comme nous l’avons déjà annoncé la 16e Journée d’Histoire et d’Archéologie, organisée par la Fédération Archéologique et Historique du Gard, aura lieu samedi 13 décembre à partir de 9h00 au Temple de Moussac, en Gardonnenque. Cette journée aurait dû avoir lieu au mois d’octobre, mais fut reportée à samedi prochain à cause des inondations.

A l’arrivée des participants le petit déjeuner sera offert (comme plus tard, en fin de matinée, l’apéritif) par la Municipalité locale.

Après l’ouverture de la journée par le président (ou son représentant) et le mot du maire de Moussac Frédéric Salle-Lagarde, qui est aussi un des deux vice-présidents de la FAHG, tour de table de présentation des participants à cette journée devenue annuelle depuis 1999. A partir de 10h15, trois conférences seront présentées par Elisabeth Hébérard, Jean-Marc de Béthune et Frédéric Salle-Lagarde.

Après le repas pris au « Cochon qui tête » (pour les personnes inscrites uniquement), visite des travaux du temple et du château de Moussac (restauration terminée). Contact au 06 14 06 11 99.

dimanche 7 décembre 2014

À la découverte du village de Bez et Esparon

Dans le cadre des conférences présentées au Bourilhou , Madeleine Ribot-Vinas, membre de l’Académie des Hauts Cantons et auteurs de nombreux ouvrages, articles, circuits guidés et commentés, nous invite à la découverte du village où elle réside, Bez et Esparon, situé dans la haute vallée de L’Arre, rivière qui traverse tout le Pays Viganais. Cette conférence aura lieu samedi prochain 13 décembre à 17h00 au Centre Culturel et de Loisirs « Le Bourilhou » du Vigan

L’historienne nous fait revivre l’histoire du village, de sa fondation jusqu’à l’ère moderne. A travers la toponymie et les grands repères historiques et géographiques de notre territoire : Saint Guiral, Esparon, Notre-Dame de Bonheur et l’Aigoual, c’est une lecture originale et renouvelée de l’histoire locale qui vous est proposée. Médiéviste, écrivain, ses articles et publications ont pour objectif de promouvoir l’histoire et la culture de la terre occitane des Cévennes à la Camargue. Elle participe aussi chaque année au Printemps du Livre , des Médias et des Arts et est membre avec son époux du Bourilhou.

Madeleine Ribot-Vinas est aussi l’auteur d’un ouvrage sur le sujet présenté « Le Bouleau et l’Eperon, Entre Causse et Cévennes » ou l’histoire de son village. Paru aux éditions Decoopman, c’est une ode à la terre cévenole et aux hommes qui l’ont peuplée et façonnée. Elle pourra vous le présenter et le dédicacer, à l’issue de sa conférence, illustrée d’un diaporama.

Entrée : 5 euros et 3 euros sur présentation de la carte d’adhérent du Bourilhou

L'atelier Archéologie du Bourilhou vous informe...

Couverture du n° 32
Patrimoine 30 : un numéro consacré au passé de la Gardonnenque

Le numéro 32 de la revue Patrimoine 30 de la Fédération Archéologique et Historique du Gard vient de paraître.

On peut le trouver dans les dépôts de presse du département et auprès des responsables des quarante et une associations que comporte la Fédération actuellement.

C’est un numéro de secteur, il est consacré au passé de la Gardonnenque. Son architecte est Elisabeth Héberard, présidente du GARA d’Alès. Six auteurs, historiens, chercheurs et archéologues y ont participé. Il est question de préhistoire, de protohistoire, Moyen-Âge et de notre période plus contemporaine. Il est abondamment illustré aussi et comporte 32 pages.

La rubrique « Quoi de neuf dans le Gard, » est aussi bien fournie. On pourra y trouver les manifestations organisées par quelques associations gardoises et la présentation de deux ouvrages appartenant au patrimoine vernaculaire et linguistique, comme « La pierre Sèche, mode d’emploi » de Christian Lassure ou « Le parler méridional » ouvrage de René Domergue.

Il est aussi question du dernier rassemblement du Pont du Gard et de la plaque inaugurée à Collias en hommage à l’archéologie préhistorien Jean Bayol.

La revue est vendue en maison de la presse au prix de 6 euros. Rappelons qu’elle est éditée avec l’aide financière du Conseil Général du Gard. On peut aussi s’y abonner au prix de 10 euros par an ( 2 numéros) en téléphonant au 04 67 81 85 16. Pour tous renseignements, Fédération et revue, contact au 04 67 81 89 69 au Vigan.

Pierre Valette

AG 2014 DU Bourilhou

L’assemblée générale annuelle du Bourilhou aura lieu vendredi 12 décembre à 20h30 au Centre Culturel et de Loisirs du Vigan.

Seront présentés les rapports moral et financier. Élection du nouveau conseil d’administration composé de 15 membres et questions diverses.

Votes des différents rapports par les membres à jour de leur cotisation annuelle. Le CA élira en fin de réunion son nouveau bureau pour l’année 2014-2015.

Présence indispensable des responsables et des membres du Bourilhou qui peuvent se libérer ce soir-là.

samedi 6 décembre 2014

Programme du Téléthon

Les membres du Viganthon se sont réunis pour la deuxième fois mercredi soir au Centre Culturel et de Loisirs « Le Bourilhou » afin de mettre au point le programme définitif des deux jours de Téléthon.

Vendredi 5 décembre

Fil rouge avec une tombola cette année avec des lots offerts par quatre ateliers du Bourilhou (Aquarelle, boîte en céramique, foulard en soie, photographie), par l’Orange Bleue et Carole Herlaut (sculpture), par la Municipalité du Vigan (Panier garni de produits locaux) et par la Communauté de Communes livres divers). Des listes de tickets seront déposées dans plusieurs endroits et notamment chez les commerçants.

À 14h30 : Loto à l’Oustaou. Toutes les personnes intéressées peuvent venir jouer avec nos résidents.

A 20h30 : À l’Eglise Saint-Pierre, soirée avec les chorales du Pays Viganais et l’Ensemble Instrumental et Vocal « I Musicanti »

Samedi 6 décembre

Sur le marché du Vigan, le matin, vente de pâtisserie par l’Association des retraités en Pays d’Oc ( ARPO) et stand du Téléthon

16h00 : Thé dansant au Centre Culturel et de Loisirs du Vigan à 16h00 avec le Trio d’Oc, atelier du Bourilhou. Buvette avec participation de Super U.

17h00 : Loto à la Salle Jeanne d’Arc et Tirage de la Tombola.

Les membres du Viganthon tiennent à remercier la Mairie du Vigan, ses services techniques et la Police Municipale ; la Communauté de Communes, les associations, l’Imprimerie Clément, les commerçants viganais et tous les bénévoles qui prennent part à l’organisation et au programme du Téléthon 2014.

Pierre Valette (Membre du Viganthon)

Le Full Fitness au Téléthon

Dans un numéro précédent nous avons énuméré les différents ateliers du Bourilhou qui cette année vont participer au Téléthon.

Un nouvel atelier vient de se joindre aux sept autres, l’atelier « Full Fitness » dirigé par Fernando Fernandez, qui se produira samedi sur le marché en fin de matinée, à côté du stand du Viganthon.

Ce sont donc huit ateliers qui participeront cette année à ce mouvement de solidarité.

vendredi 5 décembre 2014

Cercle Philosophique du Bourilhou

La prochaine réunion est prévue pour lundi 8 décembre 2014 à 20h30 au Bourilhou.

C'est autour du sujet  "Bien vieillir dans le discours d'aujourd'hui" présenté par Diana JAFFRENNOU, que portera nos réflexions.

Pour ceux qui n'auraient pas encore leur carte d'adhérent au Bourilhou, il sera possible lors de cette réunion de la prendre.

jeudi 4 décembre 2014

Quand la solidarité fait boule de neige…

Deux nouveaux ateliers du Bourilhou vont participer au Téléthon les 5 et 6 décembre prochain et vont s’ajouter aux trois autres (Poterie, Peinture et Peinture sur soie) qui ont décidé d’y prendre part eux aussi.

Il s’agit de l’atelier « photo » dirigé par Daniel Layer et l’atelier « danse Rétro » qui participera au « Thé dansant » samedi 6 décembre à 16h00, au Centre Culturel et de Loisirs.

L’atelier « Photo » va offrir, toujours pour la tombola, organisée par le Viganthon une photographie d’art.

Décidément le Bourilhou a le vent en poupe en ce moment !

mercredi 3 décembre 2014

Atelier Percussions corporelles

Comme nous l’avons déjà signalé deux nouveaux ateliers fonctionneront au mois de décembre au Bourilhou à partir du 9 décembre, les mardis et jeudis au Bourilhou.

Participation libre (hors adhésions) gratuit avec l’inscription annuelle aux atelier d’ACT +.

L’atelier « Percussions corporelles » se réunira les mardis 9 et 16 décembre de 18h05 à 19h00 et les jeudis 11 et 18 décembre de 17h10 à 18h30.

L’atelier » Barre au sol » les mardis 9 et 16 décembre de 19h05 à 20h00 et les jeudis 11 et 18 décembre de 18h35 à 19h50.

Informations auprès de la responsable Sylvie Barès au 06 13 15 39 38. Préinscription conseillée.