mercredi 13 mai 2015

Arts martiaux et Hip Hop

Deux nouveaux ateliers au Bourilhou à la rentrée de septembre : Les arts martiaux et le Hip Hop. Ces deux ateliers seront présentés au Forum des Associations, prévu le samedi 12 septembre prochain, une manifestation annuelle organisée par Espace pour Tous.

Quant au programme des manifestations, il est en cours de préparation, avec une conférence par mois. Parmi les sujets déjà retenus la Colombie (Images du Monde), Madagascar et le Costa Rica.

La première conférence, prévue le samedi 3 octobre aura comme titre : « Déserteurs et insoumis dans la Grande Guerre » par l’historien Hervé Pijac. Cette conférence sera organisée à 17h00, au Bourilhou avec le Comité de Mémoire du Pays Viganais 1914 -1918.

Trois conférences des 27èmes Journées de L’Antiquité auront comme sujet la préhistoire. Les deux autres auront trait à la période gallo-romaine.

Ces différentes conférences seront présentées dans la plaquette de début d’année, financée par la vingtaine de sponsors du Pays Viganais.

jeudi 7 mai 2015

Le Vigan à la belle époque

Les quatre réalisateurs ou concepteurs de l’exposition
(photo P. Valette)

Environ une trentaine de personnes a participé mardi dernier, en fin d’après-midi dans le hall d’entrée de l’Hôtel de Ville du Vigan, au vernissage de l’exposition de documents photographiques, proposée par le Comité de Mémoire du Pays Viganais 1914 –1918 sur Le Vigan à la Belle Epoque, c’est-à-dire au début du siècle dernier et au temps de la Grande Guerre.

Cette exposition qui retrace la vie quotidienne viganaise sous tous ses aspects,  a été conçue et réalisée par Marie-Christine Carré, Jean-François Zorn, Hervé Garin et René Mouysset, responsable au Bourilhou  de l’atelier Mémoire Vivante du Pays Viganais.

Tour à tour, Clémence Boisson, conseillère municipale, adjointe aux Affaires Sociales, représentant Eric Doulcier, Maire du Vigan, Jean-François Zorn puis Hervé Garin ont pris la parole pour remercier tous ceux qui avaient participé à cette exposition, les habitants du Vigan, qui avaient prêté des documents.

Dans son discours, Hervé Garin, qui représentait aussi le Centre Culturel et de Loisirs, insista plus particulièrement sur le travail important qui fut nécessaire pour proposer des documents présentables à l’exposition, nécessitant « pour certains  d’entre eux un gros travail de restauration ». Dans son exposé, il mit l’accent sur la vie quotidienne viganaise à la Belle Epoque et dans la période troublée de la Grande Guerre, tant au Vigan que dans sa région environnante.  Après avoir replacé l’exposition photographique, dans la situation économique et sociale du début du siècle dernier, Il déclara : « Cette exposition va vous permettre de revisiter la ville du Vigan au cours de ce début du XXe siècle en 70 clichés. Certains d’entre vous retrouveront dans ces photos des aïeux (comme Pierrot Fabre qui retrouva son grand-père), d’autres leurs maisons ou propriétés»…

Festivités, défilés, manifestations sportives, politiques ou religieuses sont représentées, alors que la photographie était à ses débuts.

Hervé Garin remercia toutes les personnes qui ont fourni des clichés et en particulier René Mouysset et André-Charles Lhomme, qui ont animé au cours des années 2008 à 2011, l’atelier « Mémoire Vivante du Pays Viganais » du Bourilhou,  mettant  à disposition des concepteurs de  l’exposition une importante photothèque. Il exprima sa gratitude envers plusieurs personnes du Pays Viganais pour le prêt de photos de famille ou d’évènements dont ils ont été les témoins. Pour terminer, Hervé Garin a annoncé l’année prochaine la réalisation d’une exposition similaire concernant toutes les communes du Pays Viganais,  au cours du XXe siècle.

L’exposition est présentée gratuitement aux heures d’ouverture de la mairie jusqu’au 15 mai prochain.

samedi 2 mai 2015

Un printemps du livre réussi...

Il est difficile d’évaluer le chiffre des nombreux  amateurs de livres et de revues qui sont venus vendredi 1er mai à la Salle jeanne d’Arc, participer à la 12e édition du Printemps du Livre, des Médias et des Arts, organisée par le Centre Culturel et de Loisirs « le Bourilhou » du Vigan. Les auteurs ont dans l’ensemble bien travaillé et vendu de nombreux ouvrages, autant que l’année dernière, même si le temps fut maussade et peu encourageant à la visite de la Main Verte au Château d’Assas et à celle du salon littéraire, deux manifestations viganaises organisées presque au même endroit, par deux associations  différentes. Plusieurs auteurs ont pu rencontrer les trois  éditeurs  présents pour de prochaines publications. Les lecteurs ont  bavardé avec les vingt-trois écrivains venus de toute la région et même du Vaucluse. Les visiteurs ont pu admirer les tableaux de l’atelier « Peinture » du Bourilhou ou les travaux  de peinture sur soie de l’autre atelier du Centre Culturel. D’autres artistes locaux ou artisans ont présenté leurs travaux.

On a admiré le « Victory » , le navire de Lord Nelson et la réplique  du « King of Mississipi, » un bateau avec roue à aubes arrière, présentés par le modéliste Jean-Louis Sciacca. On a aussi pu se procurer les derniers numéros de la revue « Causses et Cévennes » du Club Cévenol ou ceux de la revue Patrimoine 30 de la Fédération Archéologique et Historique du Gard, comme celui consacré aux  remparts de Nîmes, qui fait un « tabac » dans les librairies nîmoises actuellement.

A 12h30, jouant en public pour la première fois, l’atelier du Centre Culturel « Musique Trad à danser », ouvert à tous les musiciens de notre région, a mis beaucoup d’ambiance au son de la cornemuse et d’autres instruments de musique traditionnels et a animé l’apéritif préparé et  offert par les  membres du C.A. du Bourilhou, aux élus  et quelques présidents d’associations du Pays Viganais.

Dans l’après-midi, les lecteurs, plus nombreux que le matin, ont rencontré l’invitée d’honneur de la manifestation  culturelle, la conteuse occitane Marinette Mazoyer et l’auteur ethnologue René Domergue, ce dernier intarissable sur les origines des noms «  gavots, raïols et autres estrangers ».

L’an prochain, le thème retenu sera  la  Guerre 1914 – 1918 et les deux invités d’honneur seront Claude Mazauric ( auteur de « Destins : quatre Poilus originaires de Collorgues dans la Grande Guerre ») et Hervé Pijac, (auteur d’ « Une part d’ombre»), deux ouvrages sur la Guerre 14-18. Cette 13e édition sera organisée  par le Bourilhou  avec la participation du Comité Mémoire du Pays Viganais 1914 – 1918.

Signalons qu’Hervé Pijac inaugurera le cycle mensuel de conférences du Centre Culturel et de loisirs  du Vigan, en présentant, le samedi 3 octobre 2015 une causerie sur «  Déserteurs et insoumis dans la Grande Guerre ». Cette conférence sera aussi présentée avec la participation du Comité  Mémoire du Pays Viganais 1914 – 1918.