lundi 28 mars 2016

L'archipel de Malte entre Orient et Occident

Marie Bénel, Docteur ès-Lettres en Histoire de l’Art et en Archéologie, présentera le samedi 2 avril au Bourilhou, à 17h00 une conférence illustrée de photographies sur l’archipel de Malte, en Méditerranée, entre Orient et Occident, dans le cadre des 27èmes Journées de l’Antiquité.

 Malte est un carrefour de civilisations depuis le Ve millénaire avant Jésus-Christ. Sa position stratégique lui a valu d’être depuis la préhistoire un lieu de passage, creuset de civilisations, de religions et de mythes. Après le Néolithique se succédèrent les Phéniciens, les Grecs, les Carthaginois, les Romains, les Byzantins, les Arabes, les Normands, les Siciliens, Les Espagnols, l’ordre hospitalier et militaire des Chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem, qui deviendront les Chevaliers de Malte. Au VIe millénaire, l’archipel se couvre de vingt-sites cyclopéens et conserve les plus anciens et remarquables temples mégalithiques du monde.

Beaucoup d’interrogations demeurent autour de la nymphe Calypso dans les récits d’Homère et des temples et hypogées mégalithiques. Quelle est la place du mythe et du sacré dans la réalité ? Une question à laquelle Marie Bénel, qui est aussi professeur à l’université de la Culture Permanente du Gard et du Tiers Temps de Montpellier, tentera de répondre.

Entrée libre et gratuite.

lundi 21 mars 2016

Chamanes et chamanisme en préhistoire

Devant 80 personnes, le préhistorien Jean Clottes, grand spécialiste de l’art pariétal dans le monde, a présenté  ses «  hypothèses interprétatives » sur le chamanisme en préhistoire, samedi dernier dans la salle Jeanne d’Arc du  Vigan, dans le cadre de la deuxième conférence des 27e Journées de l’Antiquité.

Des steppes de Sibérie (1) aux déserts  du sud de l’Afrique, en passant par les Amériques, les hommes ont toujours essayé d’entrer en contact avec le monde des esprits, pour obtenir leur secours face aux nombreuses difficultés de la vie quotidienne (guérison des malades, prédiction de l’avenir, restauration d’une harmonie détruite, amélioration de conditions concernant la chasse etc)… Au plus profond des cavernes, dans l’obscurité totale, dans des lieux propices aux visions, à la lueur des feux ou des torches, les chasseurs –cueilleurs de la lointaine préhistoire ont réalisé un art rupestre exceptionnel en fonction du relief des parois (fissures ou fentes de la roche)…Ils virent  apparaître toutes sortes d’animaux, des reliefs qu’ils utilisèrent pour développer leur art leur art rupestre, au cours de cérémonies, dans lesquelles la transe joua un rôle essentiel, le chamane étant alors en contact direct avec le monde surnaturel des esprits, un voyage dans l’au-delà, devenant lui-même l’intercesseur entre ce monde parallèle et les êtres humains. Ainsi le relief des parois fut exploité par un art pariétal hors du commun, chamanisme et art pariétal allant de pair, le contact s’opérant par l’intermédiaire d’un esprit familier ou auxiliaire, le plus souvent sous la forme d’un animal, ours, bison, oiseau… De là apparaissent dans les grottes ornées des hommes-animaux dans l’art préhistorique. L’animal s’identifie au chamane, il vient à lui…, témoins les représentations ours ou bison-homme… Les travaux du conférencier permettent de proposer un chamanisme symbolisé par les célèbres « sorciers », comme le Gabillou,  gravure d’une grotte de la Dordogne.

Comme l’a souligné, l’ancien Conservateur du Patrimoine en France et responsable de l’étude scientifique de la Grotte Chauvet, cet art des cavernes du Paléolithique a été l’objet, depuis la fin du siècle dernier, de diverses tentatives d’explication. Il demeure encore l’objet de nombreuses hypothèses, car encore présent dans de nombreuses sociétés. Jean Clottes en a dévoilé quelques-unes  dans son exposé, illustré de nombreuses photos et d’allusions aux gravures ou peintures rencontrées dans des différentes cavités de France et du monde qu’il a pu visiter.

Dans l’ensemble, il a convaincu son auditoire et répondu à de nombreuses questions.

Après la conférence, Eric Doulcier , Maire du Vigan a rendu hommage au travail du préhistorien dans la présentation de cet art pariétal exceptionnel et a remis au préhistorien la médaille de la ville, une distinction qu’avait déjà reçu Henry de Lumley, il y a une quinzaine d’années dans le cadre de ces Journées, qui ont lieu chaque année aux mois de mars et d’avril au Bourilhou, soutenues par une subvention de la Communauté de Communes du Pays Viganais.

La prochaine conférence aura lieu au Centre Culturel  et de Loisirs le Bourilhou le samedi 2 avril à 17h00. Marie Benel  Docteur ès-Lettres et Professeur à l’Université de Culture Permanente du Gard, viendra nous présenter une conférence sur « L’Archipel de Malte en Méditerranée, entre Orient et Occident » ou un carrefour de civilisations depuis le Ve siècle avant notre ère. Entrée gratuite à cette troisième conférence des 27e Journées de l’Antiquité.

(1) En 2010, dans le cadre des 21e Journées de l’Antiquité, Eric Crubézy, directeur de recherche au CNRS  et Professeur d’Anthropologie à l’Université Paul Sabatier de Toulouse, nous avait déjà présenté une conférence sur les chamanes de la Sibérie, avec son ouvrage «  Chamane Kyss, jeune fille des Glaces », paru en 2007 aux Editions Errance.

On peut se procurer le programme de ces journées au Bourilhou.

mardi 15 mars 2016

Le tango argentin entre au Bourilhou

Venez apprendre  à danser le Tango Argentin au Centre Culturel du Vigan avec Medialuna Tango. Cette association montpellieraine viendra tous les vendredi soirs de 18h30 à 20h00 au Foyer à la rentrée de septembre.

Cette association  vous propose un stage gratuit au Bourilhou, le samedi 14 mai prochain, en salle 11, de 14h00 à 16h00 . Tous les danseurs et danseuses qui souhaitent s’initier à cette discipline sont cordialement invités à venir participer  à cette après-midi de danse gratuite.

On peut aussi dès à présent s’inscrire au Bourilhou au 04 67 81 89 69 ou avoir des renseignements au 06 20 95 90 01.

Le club archéologique sur les remparts de Nîmes

Sept membres du Club Histoire et Archéologie  du Bourilhou participeront dimanche prochain 20 mars à une visite des remparts de Nîmes, sur un parcours à pied de neuf kilomètres, sous la conduite de Jean-François Dufaud, l’architecte des deux numéros 33 et 34 de la revue Patrimoine 30, de la Fédération Archéologique et Historique du Gard.

En fait, la distance des remparts romains augustéens de Nîmes est de six  kilomètres, mais le parcours de la visite de dimanche sera de neuf kilomètres, car quelques détours seront imposés aux participants « par les propriétés privées et les constructions réalisées au cours des siècles », comme le précise Jean-François dans son excellent article du numéro 34, paru au mois de décembre dernier, en vente dans les maisons de la presse et au Bourilhou.

Cette revue, dirigée par le président du  Centre Culturel et de la FAHG, sera présentée le dimanche 1er mai au Treizième Printemps du Livre des  Médias et des Arts. Les inscriptions à la visite de dimanche prochain sont closes depuis la semaine dernière.

Gym volontaire : journées portes ouvertes


lundi 14 mars 2016

Compte rendu de conférence

Plus  de soixante personnes ont assisté samedi dernier à la magistrale conférence de Rémi Azémar, professeur agrégé d’Histoire et archéologue aveyronnais, au Centre Culturel et de Loisirs du Vigan, dans le cadre des 27èmes Journées de l’Antiquité 2016.

Le conférencier, qui enseigne à l’ex-IUFM de Montpellier, a particulièrement insisté, avec la projection de documents visuels appropriés, sur la longue durée du mégalithisme, de la préhistoire récente au Moyen-Âge et sur l’occupation de l’espace et l’organisation des territoires dans la région des Causses et en particulier sur le Larzac, où il dirigea de nombreuses  fouilles.

Les dolmens, « ces tombeaux de géants », représentent un monde à part et sont les témoins d’une occupation du sol sur plusieurs milliers d’années, à l’écart des zones habitées. Pour les Caussenards, ces sépultures collectives, parfois de grandes dimensions, ces «  paysages habités » du Causse, furent de tous temps associés à des pratiques populaires ou à des légendes locales, tour à tour appelés refuge de brigands ou d’animaux sauvages, domaine des fées ou parfois associés à Gargantua.

Avec beaucoup d’érudition, le conférencier les a replacés dans les différentes périodes qui se sont déroulées  sur le territoire caussenard, mettant l’accent sur leur emplacement, souvent en hauteur pour être vus, sur leur situation par rapport aux points cardinaux, leur orientation pouvant varier d’un Causse à l’autre et sur leur fonction.

Rémi Azémar nous parla aussi des menhirs, marqueurs de limites de territoire ou de bornage ou encore pouvant annoncer la présence d’une sépulture, toujours liés à la mémoire populaire locale et quelquefois portant une croix donc devenant un monument christianisé pour des habitants du Causse, adeptes de paganisme…

A la suite de cette conférence inaugurale des Journées de l’Antiquité 2016 au Vigan, le professeur répondit à de nombreuses questions posées par un auditoire à la fois attentif et passionné, dans lequel on reconnut le préhistorien alésien Marc Bordreuil, qui ne manqua pas d’intervenir sur un sujet qu’il connaît très bien.

Après la conférence, tous les participants se retrouvèrent au foyer du Bourilhou pour un buffet campagnard, offert selon l’habitude à tous les participants de cette séance inaugurale. Il avait été préparé par les dames du conseil d’administration du Centre Culturel dans l’après-midi, sous la direction de la trésorière Yannick Courant, elle aussi membre du Club Histoire et Archéologie en Pays Viganais du Bourilhou, (membre de la FAHG) organisateur  de la rencontre.                                                 

Chamanisme et préhistoire

Conservateur général honoraire du Patrimoine et spécialiste mondialement reconnu de l’art préhistorique, Jean Clottes sera présent samedi  19 mars au Centre Culturel et de Loisirs, la quatrième fois au Vigan, pour nous présenter une conférence sur le Chamanisme en Préhistoire.

On sait qu’il a dirigé l’étude de la Grotte Chauvet et a publié de nombreux articles et ouvrages sur l’art pariétal. Parmi ceux-ci « Les Chamanes de la Préhistoire » avec David Lewis-Williams, en 2001.




Chamane et mains
Comme l’écrit son éditeur « partout dans le monde, à toutes les époques, les hommes ont cherché à entrer en contact avec le monde des esprits par l’intermédiaire des chamanes et de leurs voyages pendant la transe », le chamane étant l’intercesseur entre les êtres humains et le monde naturel ou surnaturel.

Grâce à de nombreux exemples et d’images prises dans de nombreuses grottes ornées, le conférencier nous mettra en présence de ces êtres symbolisés par ces célèbres sorciers (quelquefois hommes –bisons), dont souvent les mains appliqués sur la paroi des grottes ( comme celle de Gargas dans les Hautes Pyrénées) ont pu servir de points de passage entre l’individu et les esprits présents dans la roche, « une idée très chamanique » selon Jean Clottes.

Cabillou sorcier
 À l’issue de la conférence, illustrée de  photographies, le  préhistorien dédicacera ses nombreux ouvrages.

Entrée libre et gratuite, à 17h00 , exceptionnellement à la salle des fêtes Jeanne d’Arc, à cette deuxième conférence présentée dans le cadre des 27èmes Journées de l’Antiquité.

La salle se trouve à côté du château d’Assas, avenue Jeanne d’Arc. Nombreuses places de parking à proximité.
Le conférencier à la Grotte Chauvet

vendredi 11 mars 2016

Programme des 27ème Journées de l'Antiquité


Samedi 12 mars à 17h00 au BOURILHOU

« LE LARZAC  AU CŒUR DU MEGALITHISME DES GRANDS CAUSSES »


Conférence inaugurale des 27e Journées de l’Antiquité avec projection de photographies de Rémi AZEMAR, archéologue, agrégé de l’Université en Histoire et diplômé de l’Ecole des  Hautes Etudes en Sciences  Sociales.
Entrée gratuite.


À 19H00 : buffet campagnard offert aux participants
 

Samedi 19 mars à 17h00 à la SALLE Jeanne d’ARC

« LE CHAMANISME EN PREHISTOIRE » 

 
Conférence et projection de photographies de Jean CLOTTES, Docteur ès-Lettres, ex-Conservateur Général du Patrimoine en France, préhistorien spécialiste du Paléolithique et de l’Art Pariétal, co-auteur d’un ouvrage sur le sujet. Présentation des ouvrages du conférencier. Entrée gratuite.
 

Samedi 2 avril à 17h00 au BOURILHOU

« L’ARCHIPEL DE MALTE EN MEDITERRANEE  ENTRE ORIENT ET OCCIDENT» (CARREFOUR DE CIVILISATIONS DEPUIS LE Ve MILLENAIRE AVANT J-C)


 Conférence et projection de photographies de Marie BENEL, Docteur ès-Lettres ( Histoire de l’Art et Archéologie) et Professeur à l’Université de la Culture Permanente du Gard.    Entrée gratuite.
 

Samedi 9 avril à 17h00 au BOURILHOU

« L’EVERGETISME DANS L’ANTIQUITE » 


Conférence de Jean-Yves GREHAL, vice-président de Pont du Gard et Patrimoine, association membre de la F.A.H.G.. Entrée gratuite
 

Samedi 16 avril à 17h00 au BOURILHOU

« VIE QUOTIDIENNE et SPHERE DOMESTIQUE CHEZ LES GAULOIS DU MIDI »

 
Conférence et projection de photographies de Dominic GOURY, archéologue et conservateur du Patrimoine. Entrée gratuite.

mercredi 9 mars 2016

Compte rendu de la réunion du 3 mars

Procès-Verbal de la réunion entre le CA, les responsables des ateliers, et Alexandre Cozza

Présence du CA :

Yannick Courant, Pierre Valette, Bernard Gintrand, Maryse Roques, René Bouschet, Françoise Lautier-Gaujac, Georgette Manjarres, Hervé Garin, Chantal Boyer

Etaient excusés : René Mouysset, Jean-Pierre Lejeune.

Présence des Ateliers du Bourilhou :

Diagonale, QI Gong, Peinture, Peinture sur soie, GV, club philo, Tai Chi, Chorale du Bourilhou, Chorale « Sorelle », Martial Art Educatif, Meubles en carton, club Histoire et Archéologie.

Présence de la Mairie :

Alexandre Cozza et Christian Langet

ORDRE DU JOUR

-   Gestion et avenir du Bourilhou
-   Rénovation de la salle n°1 (gymnase)
-   Réaménagement du planning horaire des cours
-   Questions diverses posées par les responsables des ateliers

1 - Gestion et avenir du Bourilhou

Les membres du CA actuel ne rajeunissant pas, et les bénévoles jeunes et motivés en voie de disparition, la gestion du Bourilhou devient pour nous tous une charge de plus en plus lourde.
Nous  avons déjà informé M. Alexandre Cozza de cette situation. Différentes solutions sont proposées pour nous aider à passer ce cap difficile.
Soit un Transfert du Centre Culturel à la Communauté de Communes pour envisager une répartition des charges plus équitables (solution qui paraît difficile à réaliser pour le moment).
Soit la gestion du Centre confiée à « ESPACE POUR TOUS » qui apporterait tout son savoir-faire.
En ce qui nous concerne, (nous, les membres du CA) souhaiterions la présence d’un Directeur de Centre avec des compétences professionnelles capable d’assurer une permanence avec des horaires réguliers, poste qu’aucun membre du CA actuel ne désire occuper.

2 - Rénovation de la salle N°1 (gymnase)

- Faire un état des lieux avec les services techniques de la Mairie et Christian Langet, (prévu le jeudi 31 mars à10h)
- Prévoir un budget.
- Présentation de devis.
- Fixer une date pour les travaux.
Détail des travaux : Réfection totale du sol, ragréage des murs et peinture. Remplacement des fenêtres et des portes fenêtres. Sonorisation de la salle. Intervention sur équipement électrique. (Interrupteur à déplacer).

3 - Réaménagement du planning horaire des cours

Il serait nécessaire de prévoir un temps de débattement (1/4 d’heure environ) entre certains ateliers qui sont tenus de ranger du matériel à la fin de leur cours, et le cours suivant.
Prévoir l’aération de la salle à la fin du cours.
Certains cours bruyants sont invités à limiter (dans la mesure du possible) leur émission de décibels.

4 - Questions diverses posées par les responsables d’ateliers présents

Les questions concernent principalement l’aménagement des cours dans les salles les plus convoités (11 et 1), l’isolation phonique est insuffisante, la vétusté des commodités (toilettes, vestiaires) se fait sentir.
Le stationnement des voitures dans la rue de la Carrièrrasse est inadapté à la fréquentation du Centre.
Une rampe d’accès pour handicapés moteur devient indispensable.

En bref on ne fait pas du neuf avec du vieux.

5- 
Liste des ateliers utilisant la salle 1 (Gymnaste)

Tai Chi - Arts du Cirque - Martial  Art  Educatif - Gymnastique Volontaire - Full Fitness - Self Defense - Chorale - Qi Gong - Hip Hop - Pilates - Musique Traditionnelle - Scolaire et Periscolaire

Occupation hebdomadaire du gymnase : 40 Heures  + 4 H le samedi si conférence.

mardi 8 mars 2016

Cercle Philosophique du Bourilhou


Vous êtes invités à notre prochaine rencontre au Bourilhou, le lundi prochain 14 mars à 20h30.

Cette fois ci, ce sera Diana JAFFRENNOU qui nous présentera :

" Seul ",


sujet de notre discussion philosophique.

lundi 7 mars 2016

Le Larzac, au coeur du mégalithisme des Grands Causses

Conférence inaugurale des 27e Journées de l’Antiquité samedi 12 mars prochain à 17heures au Centre Culturel et de Loisirs « le Bourilhou ». L’archéologue aveyronnais Rémi Azémar, agrégé de l’Université en Histoire et diplômé de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, nous présentera une conférence, illustrée de nombreuses photographies sur« Le Larzac, au coeur du mégalithisme des Grands Causses ».
Sur le Larzac, au sud de la rivière Tarn et depuis le bassin de Saint-Affrique jusqu’aux pentes de l’Aigoual, un ensemble majeur du mégalithisme ne cesse de s’affirmer par le nombre de vestiges et par sa singularité.

Là, dès le IVe millénaire avant notre ère, l’agro-pastoralisme façonne monuments défiant le temps, les dolmens et les menhirs. Si l’on perçoit d’emblée dans ces architectures l’expression de préoccupations spirituelles, elles sont aussi la trace la plus tangible des multiples facettes d’une organisation sociale.

Quelle est l’inscription dans ce temps de ces grosses pierres dressées ?  Quelles sont leurs  fonctions ? Quelle organisation de l’espace révèlent-elles ? Comment s’articule le mégalithisme du plus vaste des Grands Causses avec celui des régions voisines ?

Telles sont quelques-unes des interrogations des  interrogations auxquelles la recherche s’emploie depuis les premières enquêtes.

À 19h00 : Buffet offert à tous les participants.

Entrée libre et gratuite à cette conférence, grâce à une subvention accordée par le Conseil Départemental du Gard et la Communauté de Communes du Pays Viganais et le soutien de la commune du Vigan.

Photos : Dolmens aveyronnais